de it fr

153 Développer les modèles de données

Module
Développer les modèles de données
Compétence
Réceptionner et analyser les exigences du client sur les informations, développer les modèles de données.
Objectifs opérationnels
1 Réceptionner et analyser les besoins en informations, les exigences en vue de la maintenance des données avec le mandant (par ex. des cas commerciaux), ainsi que définir et documenter les besoins en matière de protection et sécurité des données.
  Connaissances opérationnelles nécessaires:
1 Connaître les méthodes répandues (étude de documentation, interview) pour obtenir des informations dans une entreprise et pouvoir décrire quels genres d’informations sont appropriés à quelles conditions cadres de l’entreprise.
 
2 Elaborer le modèle conceptuel de données et créer les informations manquantes, le cas échéant supprimer les redondances.
  Connaissances opérationnelles nécessaires:
1 Connaître le déroulement méthodique lors du développement d’un modèle conceptuel de données et pouvoir décrire pour chaque étape son avancement.
2 Connaître les règles qui doivent être prises en considération lors de la spécialisation respectivement de la généralisation d’objets en quantité d’entités et de relations.
 
3 Transposer le modèle conceptuel de données dans un modèle logique ainsi que compléter les attributs, clé d’identification, clé étrangère, type de données).
  Connaissances opérationnelles nécessaires:
1 Connaître les caractéristiques spécifiques qui doivent être remplies par une clé d’identification dans un modèle de données et pouvoir décrire quelles possibilités traitements peuvent ainsi être garanties.
2 Connaître les éléments avancés de construction du modèle ER (association récursive) et de la modélisation des données (généralisation/spécialisation), pouvoir montrer dans quelles situations cette modélisation peut être mise en œuvre.
3 Connaître les étapes de la normalisation jusqu’à la 3e. forme normale et pouvoir décrire à l’aide d’exemples quelles contributions celles-ci apportent à la maintenance des données sans redondances.
4 Connaître les différentes cardinalités (associations) et peu décrire comment celles-ci doivent être mises en application dans un modèle relationnel de données par le biais de la définition de clés primaires et étrangères.
 
4 Vérifier le modèle conceptuel de données avec le mandant et, le cas échéant, entreprendre les adaptations.
  Connaissances opérationnelles nécessaires:
1 Connaître la mise en œuvre d’une technique de révision afin de vérifier un modèle de données avec le mandant.
2 Connaître des possibilités de mise en œuvre d’un prototype afin de vérifier et de concrétiser les exigences dans la cadre d’une discussion avec le mandant.
 
5 Développer et implémenter le schéma physique de la base de données selon le modèle logique de données présent.
  Connaissances opérationnelles nécessaires:
1 Connaître des possibilités d’amélioration des temps d’accès sur une base de données par le biais de la définition d’indices et la dé-normalisation (redondance contrôlée) de tabelles, pouvoir décrire à l’aide d´exemples comment ces mesures contribuent à une amélioration des temps d’accès.
 
Domaine de compétence
Gestion des données
Objet
Exigences sévères des clients (types relationnels complexes et récursifs).
Niveau
4
Pré-requis
Implementare un modello di dati
Nombre de leçons
40
Reconnaissance
Certificat fédéral de capacité
Publié: 07.06.2014 17:15:31
Titre DEP Module 153-1 - 3 Eléments - Travail/rapport écrit, Examen écrit individuel, Etude de cas
Institution BZZ Bildungszentrum Zürichsee
Aperçu Pouvoir développer des modèles de données plus stables, plus indépendants du système et neutre en regard des applications, avec un déroulement méthodique et structuré. Convertir des besoins d'informations et les exigences en diagramme ER, puis émettre les informations manquantes, respectivement clarifier les redondances. Etablir complètement le modèle de données (attributs, clé, type de données, etc.) , traiter et documenter le schéma nécessaire de base de données. Vérifier le modèle de données avec le client et entreprendre les éventuelles adaptations.
Complément Saisir les exigences du client et les lots d'informations, analyser et développer le(s) modèle(s) de données.

Partie 1
Pondération 30%
Durée indicative (recommandation) 1
Description de l'élément Travail écrit individuel. QCM sur le domaine des modèles exceptionnels de données (ERD). Travail écrit individuel avec les devoirs suivants:
- Description formelle des données et de leurs relations.
- Transposer un ERM sémantique dans un modèle conceptionnel de données.
Moyens d'aide Utilisation des documents personnels autorisée.
La mise en oeuvre de moyens électroniques n'est pas autorisée.
Evaluation 20% - QCM sur les thèmes "modèle conceptionnel de données".
30% - Identification des informations importantes pour l'établissement d'un ERD (attributs, etc.).
30% - Identification des types d'entités et types de relations, ainsi que leurs attributions.
20% - Description des types d'entités, des types de relations et d'attributs.
Relation à la pratique Vérifier si toutes les exigences ont été reprises et remplies avec la solution choisie.
Identifier des entités et leurs relations, en élaborer un modèle en plusieurs niveaux d‘abstraction (normaliser).
Décrire des entités et déterminer des types de données.
Convertir les exigences dans des modèles standards de notation (UML, ERD etc.).
Elaborer le modèle physique (par ex. DDL, Referential Integrity, Constraints) et dénormaliser (Performance).
Assurer la sécurité des données (sauvegarde, disponibilité, etc.) et la protection des données (e.a. les droits d’accès).

Partie 2
Pondération 30%
Durée indicative (recommandation) 1
Description de l'élément Travail écrit individuel avec les devoirs suivants:
1. Suppression des redondances et des contradictions logiques.
2. Démontrer l'intégrité des données (consistance, sécurité et protection).
3. Transposition du modèle logique de données dans le modèle physique.
4. Elaboration d'une base de données au moyen de scripts (DDL, DCL et DML).
Moyens d'aide Utilisation des documents personnels autorisée.
La mise en oeuvre de moyens électroniques n'est pas autorisée.
Evaluation 20% - Vérification méthodique des approches modélisées (par ex. par la normalisation).
30% - Détermination de la clé d'identification et des mises en oeuvre techniques des relations (tables de relations, etc.).
30% - Vérification du modèle ER dans une base de données relationnelle.
20% - Formulation des scripts et des commandes pour l'installation, configuration de la base de données (dans la syntaxe du SGBD).
Relation à la pratique Vérifier si toutes les exigences ont été reprises et remplies avec la solution choisie.
Identifier des entités et leurs relations, en élaborer un modèle en plusieurs niveaux d‘abstraction (normaliser).
Décrire des entités et déterminer des types de données.
Convertir les exigences dans des modèles standards de notation (UML, ERD etc.).
Elaborer le modèle physique (par ex. DDL, Referential Integrity, Constraints) et dénormaliser (Performance).
Exécuter les tests de charge et de performance, optimiser en conséquence et assurer la possibilité de maintenance.

Partie 3
Pondération 40%
Durée indicative (recommandation) 6
Description de l'élément Le développement de la compétence est démontré par le travail pratique. Un exemple de cas décrit les exigences et les résultats attendus sur le modèle de données à réaliser.
Moyens d'aide Utilisation des documents personnels autorisée.
La mise en oeuvre de moyens électroniques n'est pas autorisée.
Evaluation 25% - Les données ont été tirées correctement depuis la donnée du problème et sont représentée dans le modèle sémantique de données.
50% - Le modèle logique/physique de données est correctement élaboré.
10% - La forme physique de la sauvegarde des données ainsi que les droits d'accès sont décrits.
15% - Le modèle de données est rempli de données tests et a été testé.
Relation à la pratique Vérifier si toutes les exigences ont été reprises et remplies avec la solution choisie.
Identifier des entités et leurs relations, en élaborer un modèle en plusieurs niveaux d‘abstraction (normaliser).
Décrire des entités et déterminer des types de données.
Convertir les exigences dans des modèles standards de notation (UML, ERD etc.).
Elaborer le modèle physique (par ex. DDL, Referential Integrity, Constraints) et dénormaliser (Performance).
Assurer la sécurité des données (sauvegarde, disponibilité, etc.) et la protection des données (e.a. les droits d’accès).
Analyser la quantité de travail sur la base des documents existants et élaborer une planification du travail.
Publié: 17.09.2015 10:12:17
Date de péremption: Pas de date de péremption
Titre DEP Module 153-2 - 2 Eléments - Examen écrit individuel, Travail pratique de mise en oeuvre
Institution TBZ Technische Berufsschule Zürich
Aperçu Saisir et analyser les exigences du client pour information, développer le modèle de données. Introduction de formes spécifiques de la modélisation telles que récursivité, généralisation, spécialisation. Mise en oeuvre de base de données multi-utilisateursavec des transactions, la gestion des utilisateurs et indexation.
Complément

Partie 1
Pondération 50%
Durée indicative (recommandation) 2
Description de l'élément Questions concrètes sur les contenus spécifiques du module (formes spéciales de modélisation). Les capacités peuvent aussi être démontrées sous la forme d'une base de données qui peut être importée dans le cadre d'un exemple pratique.
Moyens d'aide Documents remis lors des cours
Script
Documents et notes personnelles
Evaluation Grille d'évaluation avec des points et répartition transparente des devoirs.
Conversion des points en note selon la formule: (points obtenus * 5 / total points attribués) + 1.
Relation à la pratique Identifier des entités et leurs relations, en déduire par plusieurs étapes d'abstraction un modèle.
Décrire les entités et définir le type de données.
Transposer les exigences en notations standardisées de modèle.
Formuler des données test adéquates.
Choisir le modèle de base de données approprié et déterminer un produit.
Elaborer un modèle physique et le dénormaliser.
Exécuter des tests de performance et de charge, optimiser en conséquence et assurer la possibilité de maintenance.
Assurer la sécurité et la protection des données.
Planifier la migration des données et l'exécuter.

Partie 2
Pondération 50%
Durée indicative (recommandation) 20
Description de l'élément Travail de groupe (2 à 4 personnes en formation)
Durant toute la durée du module.
Début après 4 à 8 PE.
Moyens d'aide Pas de limitation
Evaluation Le mandat général et la grille d'évaluation sont remis aux candidats dès le début du projet.
Le contenu thématique du projet est défini par les candidats en commun avec l'enseignant.
Evaluation selon la grille.
Relation à la pratique Saisir les besoins et discuter les possibilités de solutions, les objectifs et limitations des exigences avec le supérieur/client.
Identifier des entités et leurs relations, en déduire par plusieurs étapes d'abstraction un modèle.
Décrire les entités et définir le type de données.
Transposer les exigences en notations standardisées de modèle.
Formuler des données test adéquates.
Choisir le modèle de base de données approprié et déterminer un produit.
Elaborer un modèle physique et le dénormaliser.
Exécuter des tests de performance et de charge, optimiser en conséquence et assurer la possibilité de maintenance.
Assurer la sécurité et la protection des données.
Planifier la migration des données et l'exécuter.
Publié: 04.01.2016 13:48:13
Date de péremption: Pas de date de péremption
Titre DEP Module 153-3 - 3 Eléments - Examen écrit individuel, Examen écrit individuel, Travail pratique de mise en oeuvre
Institution CPLN Centre professionnel du Littoral neuchâtelois
Aperçu Sur la base d’un cahier des charges fourni sous forme papier, les élèves réalisent d’une manière autonome un modèle conceptuel de données (MCD). Sur la base d’un MCD fourni, les élèves appliquent les règles de passage du MCD au modèle logique de données (MLD) et créent le MLD y relatif. En fournissant le MLD et des contraintes diverses, les élèves doivent intégrer ce modèle au niveau physique et faire une requête de mise en valeur des données. Cette requête permet d’afficher des données spécifiques selon des directives précises.
Complément - L'entier de l'EP vise à vérifier les objectifs opérationnels 2, 3 et 5. - 2 éléments d'examen écrit individuel (parties 1 et 2) sur papier. - 1 élément d'examen pratique individuel (partie 3) sur ordinateur.

Partie 1
Pondération 40%
Durée indicative (recommandation) 1
Description de l'élément - Un cahier des charges concernant un événement ou un sujet particulier est donné. Il est suffisamment détaillé pour que la solution puisse conduire à une évaluation commune des différentes solutions potentiellement réalisables les élèves.
- Le cahier des charges donne naissance à un nombre d’entités déterminé allant idéalement de 6 à 10 et les associations adéquates. La modélisation souhaitée intègre idéalement plusieurs types d'associations.
Moyens d'aide 1 feuille A4 manuscrite de la main de l’élève, recto. L’élève choisit lui-même l’information qu’il juge essentielle à mettre sur sa feuille.
Evaluation - 50% Evaluer la présence d’entités incontournables et leur type de relation.
- 15% Evaluer l’emplacement correct des propriétés clés et leurs affectations aux entités adéquates.
- 10% Evaluer la nomenclature et la normalisation du modèle.
- 25% Par rapport aux modèles qui peuvent différer d’un élève à un autre, évaluer la plausibilité de la solution proposée.
Relation à la pratique Se mettre à la place d’un informaticien qui reçoit le cahier des charges de son collègue technico-commercial suite à la visite d’un client pour lequel il faut réaliser un modèle de données donnant suite à la création d’une application.

Partie 2
Pondération 30%
Durée indicative (recommandation) 1
Description de l'élément - Un modèle conceptuel de données est fourni aux élèves comprenant au minimum 3 entités et 3 associations. Ce MCD intègre idéalement des associations de type 1-1, 1-n et n-n, au moins une association de degré 3, éventuellement une association réflexive, - Les élèves convertissent le modèle conceptuel de données en un modèle logique de données selon les règles de passage.
Moyens d'aide 1 feuille A4 manuscrite de la main de l’élève, recto. L’élève choisit lui-même l’information qu’il juge essentielle à mettre sur sa feuille.
Evaluation - 30% Evaluer le nombre de tables adéquates (associatives et normales).
- 40% Evaluer le nombre de clés étrangères et leur exactitude.
- 20% Evaluer le bon nombre de champs et leur exactitude.
- 5% Evaluer les bonnes contraintes de champs (optionnelles ou obligatoires).
- 5% Evaluer le respect de la nomenclature.
Relation à la pratique Cette partie permettra de tester la compétence des élèves à passer du modèle conceptuel existant à un modèle logique. Ce MLD est créé afin de permettre ensuite l’implémentation du modèle physique indispensable à la conception d’une application nécessitant une interaction avec des bases de données.

Partie 3
Pondération 30%
Durée indicative (recommandation) 1
Description de l'élément Soit un modèle logique donné comportant de 5 à 7 tables avec des contraintes définies, les élèves devront être à même de l’intégrer dans une base de données en tant que modèle physique.
- Evaluer la capacité de savoir reconnaître et mettre en œuvre les index, sur des champs seul et des index multi-champs, compte tenu de la contrainte établie dans une donnée sous forme texte.
- Evaluer la capacité à ressortir les données voulues (par exemple via une requête).
- Evaluer la capacité à savoir mettre en œuvre les contraintes définies.
Moyens d'aide 1 feuille A4 manuscrite de la main de l’élève, recto. L’élève choisit lui-même l’information qu’il juge essentielle à mettre sur sa feuille.
Evaluation - 30% Evaluer la création des bons types de champs et de leurs contraintes.
- 40% Evaluer l'extraction de données.
- 15% Evaluer la création des index sur des FK (clés étrangères) et multi-champs.
- 15% D'autres critères plus fins peuvent être retenus par les responsables de la formation professionnelle .
Relation à la pratique Dernière étape avant de passer à l’application proprement dite, l’élève doit savoir implémenter le modèle logique dans un système de base de données en ayant reçu le MLD correspondant.
Publié: 23.06.2016 08:07:20
Date de péremption: Pas de date de péremption
Titre DEP Module 153-4 - 1 Elément - Travail pratique de mise en oeuvre
Institution Berufsfachschule BBB Baden
Aperçu Développer un modèle approprié de données au travers de plusieurs étapes sur la base de la description d'un cas, et pratiquement mettre en oeuvre sur un système de gestion de base de données relationnelle.
Complément

Partie 1
Pondération 100%
Durée indicative (recommandation) 4
Description de l'élément Développer un modèle approprié de données au travers de plusieurs étapes sur la base de la description d'un cas ou sur les exigences formulées par le client, et mettre en oeuvre sur un SGBDR. Afin d'éviter les erreurs répétitives, les diverses étapes peuvent être recueillies et peuvent être traitées avec les directives remises.
Moyens d'aide Livres ouverts: tous les documents, hormis les examens antérieurs, sont autorisés.
Evaluation A. Corroborer les informations fournies avec, par exemple, des questions ciblées. Représenter le système avec les entités et relations, et élaborer le business-rules. Analyse des exigences.
Evaluation OO1 => 25-30%
B. Développer un schéma conceptuel de base de données sur la base des informations et de l'analyse précédente des exigences et le représenter en diagramme.
Evaluation OO2 => 25-30%
C. Déduire le schéma logique de base de données à partir du schéma conceptuel, normaliser et représenter en tant que diagramme. Déduire les règles d'intégrité à partir des business-rules et les modéliser.
Evaluation OO3 => 20-25%
D. Tansposer un schéma logique de base de données sur un SGBDR. Prouver les fonctionnalités du schéma avec des données tests selon le développement.
Evaluation OO5 => 20-25%
E. Administratif (respect des directives d'examen).
Relation à la pratique L'EP doit être aussi proche que possible d'un cas et d'une situation pratique. L'EP demande un résultat pratique.
Publié: 22.09.2016 11:58:02
Date de péremption: Pas de date de péremption
Retour